Comment trouver la meilleure mutuelle cheval ?

Accueil > Choisir une mutuelle > Comment trouver la meilleure mutuelle cheval ?
mutuelle cheval

Connu pour son ossature robuste et sa musculature puissante, le cheval incarne tout à fait la solidité du royaume animal. Toutefois, il peut faire preuve également d’extrême fragilité. Accident soudain survenu en pleine pratique ou pendant le galop, une blessure ou une fracture fatale, ou encore une maladie grave qui touche les équidés. Dans ce cas de figure, un comparateur d’assurances pour animaux se trouve être la meilleure des solutions afin de faire un choix d’assurance.

Pourquoi assurer son cheval ?

Si vous possédez un centre équestre ou un ranch, il est évident que vos chevaux sont exposés tout le temps à une multitude de risques. La mutuelle pour animaux est très importante en cas de blessure, de décès ou de vol, mais cela reste tout de même un choix facultatif et non pas obligatoire.

pourquoi assurer son cheval

 

Si par malheur l’un de ces événements survient, la mutuelle que vous aurez choisie se verra obligée de vous verser des montants bien estimés pour vous compenser financièrement et vous dédommager.

Quels sont les types de mutuelles pour chevaux ?

Être propriétaire de chevaux inclut énormément de responsabilités, c’est pour cela que mettre une garantie sur son cheval équivaut à le protéger et à se protéger. Il existe trois sortes de mutuelle cheval : la mutuelle mortalité, qui rembourse le propriétaire en cas de décès de l’animal, soit par accident ou suite à une maladie. Il existe une mutuelle invalidité, qui est complémentaire à celle du décès, l’indemnisation a lieu dans le cas où le cheval devient inapte pour toutes sortes d’activités. Il existe enfin une mutuelle pour frais vétérinaire, dans le cas où le cheval est atteint d’une maladie ou qu’il nécessite une chirurgie ou des soins de tout type.

L’assurance responsabilité civile du gardien d’équidés

Une autre mutuelle d’un autre type existe, qui est celle de la responsabilité civile du gardien. En d’autres mots, si une tierce personne subit des dégâts, ou un préjudice ou si votre cheval est à l’origine d’un quelconque dommage, alors vous serez dans l’obligation de dédommager l’intéressé, que vous soyez un propriétaire professionnel ou pas. Dans ce cas de figure, il serait plus judicieux de se procurer une mutuelle dite de responsabilité civile qui se chargera pour vous de régler toute indemnisation requise.

Les maladies qui peuvent toucher un cheval

Comme tout autre animal, le cheval est à la merci de beaucoup de maladies de tous genres, surtout s’il n’est pas bien pris en charge et manque d’hygiène.

Parmi ces maladies on cite :

  • La gourme ;
  • L’emphysème du cheval ;
  • Une maladie naviculaire ;
  • La gale de boue ;
  • La grippe équine ;
  • Le coup de sang du cheval ou la myosite ;
  • La piroplasmose du cheval.

Comment bien choisir une mutuelle pour son cheval ?

Cheval assur, Hipassur ou Groupama, les choix s’alignent. Des centaines d’assurances pour animaux proposent leurs services à des tarifs variables, c’est à vous donc de trouver la meilleure mutuelle pour assurer votre cheval.

les maladies qui peuvent toucher un chevalDes comparateurs d’assurance existent, vous insérez toutes les données dans les champs requis et on vous propose les meilleures mutuelles aux meilleurs prix.

Conditions pour souscrire son cheval à une mutuelle

Il existe cinq critères très importants pris en compte par les assurances, et en fonction de ces critères on vous propose le prix qui conviendra le mieux pour assurer votre équidé.

Ces critères sont :

  • L’âge du cheval ;
  • La valeur du cheval initiale ou acquise ;
  • L’état de santé du cheval certifié par un vétérinaire ;
  • L’étendue de la couverture et le délai de carence ;
  • Le type de votre équidé.

Selon ces points, on jugera de la valeur de la mutuelle, en moyenne un cheval de l’âge de 11 ans qui vaut entre 1500€ et 10 000€ est évalué à environ 400€ par année.

Cheval de course, de loisir, d’élevage ou poney, vous avez toujours le choix d’assurer votre équidé ou pas, peu importe sa race ou son activité. Toutefois, nous vous conseillons vivement de le faire, tout cheval devrait être couvert par une mutuelle en cas d’accidents ou de blessures auxquels il sera exposé.