Comment faire pour que mon chien cesse d’aboyer ?

chien qui aboie

Vore chien aboie sans raison apparentes ? Il aboie tout le temps, ça vous fait peur, ca vous reveille ou ca vous casse les oreilles ? Il est possible que cela cesse en dressant votre chien de manière à ce qu’il arrête d’aboyer inutillement. Suivez le guide !

Pourquoi le chien aboie

La sensibilité aiguë du chien aux sons et aux ultrasons lui permet d’entendre à des distances quatre fois supérieures à celles des humains. Ce fait est étroitement lié à sa propension à aboyer. Le système de communication sonore commence lorsque le chien est un chiot afin d’attirer les soins de sa mère. S’il se sent en détresse ou mal à l’aise, s’il a besoin de nourriture ou de chaleur, le chiot exprime ses émotions en glapissant. Dans les derniers stades de sa croissance, le chien conserve ce type de caractère infantile, mieux connu sous le nom de néotonie. La conservation directe de ce trait caractéristique se traduit par l’aboiement, le son le plus utilisé. Compris comme un cri, l’aboiement devient ainsi un véritable langage de communication, utilisé principalement pour attirer l’attention du propriétaire. La théorie susmentionnée est liée à l’héritage des loups. Cependant, l’une des hypothèses les plus largement acceptées nous amène à considérer le mode de communication des chiens comme une adaptation à l’environnement social, favorisée par les relations humaines dans des conditions sensiblement différentes de leur statut dans la nature.

Comment reconnaître les besoins d’un chien lorsqu’il aboie ?

L’appel à l’attention par l’aboiement diffère selon les circonstances dans lesquelles se trouve le chien et selon les besoins qu’il entend communiquer. Pour cette raison, il est correct de dire que le chien aboie pour transmettre une émotion, de l’ennui à la salutation. Et chaque fois qu’il le fait, il présente un geste et une posture qui ne laissent aucun doute quant à l’interprétation de l’écorce. En dehors des cas où la race, la défense du territoire, les besoins physiologiques et le jeu dictent l’intensité et la propension à aboyer, il existe des cas où les aboiements du chien deviennent problématiques. Le chien peut aboyer dans des situations de solitude et de peur, lorsque le maître est absent de la maison ; en même temps, il peut aboyer pour exprimer une énergie réprimée qui a besoin d’être évacuée, ou par désintérêt pour la socialisation. Dans tous ces cas, si les aboiements deviennent persistants, il est nécessaire d’intervenir avec des systèmes et des techniques éducatives destinés à éduquer le chien, à lui apprendre à transmettre des émotions sans interférer avec les habitudes de son maître.

Problèmes dans les immeubles d’habitation

Apprendre à manipuler le chien de manière à ne pas déranger les locataires.
L’une des complications les plus courantes lorsque le chien aboie trop ou tout le temps est la perturbation de la paix. Malheureusement, les cas dans lesquels les propriétaires de chiens « bruyants » sont contraints de supporter des amendes et le mécontentement général ne sont pas rares. Le problème se pose principalement dans un immeuble d’habitation, où plusieurs familles partagent le même espace. Pour éviter les malentendus et les désordres, il est conseillé de fournir au chien les bons moyens pour apprendre à discerner les bruits. La première chose à faire est de créer un terrain d’apprentissage fertile avec les bonnes techniques et un langage approprié, sans perdre patience et espoir. Loin de punir le chien, le propriétaire doit savoir comment réfréner sa désapprobation, comprendre la cause de l’aboiement continu et l’éliminer de la manière la plus correcte et la plus respectueuse du chien. La meilleure façon de supprimer la frustration du chien, qui le pousse à aboyer même la nuit, est de l’habituer à un minimum de maîtrise de soi, en utilisant des techniques de désensibilisation et de contre-conditionnement systématiques. Les méthodes utilisant des moyens mécaniques, comme le collier anti-aboiement, sont inadaptées et nuisent au dressage.

Comment habituer votre chien à ne pas aboyer lorsque vous quittez la maison ?

En plus d’être une expérience traumatisante pour le chien, le collier anti-aboiement vise à corriger le symptôme et non la cause. Se présentant comme une solution abordable, il peut induire en erreur en incitant à l’achat. En réalité, les seules armes pour changer le comportement du chien sont le travail et l’engagement.
Si le chien aboie lorsqu’il est seul dans la maison, par exemple, il est probable qu’il souffre d’anxiété de séparation. Dans ce cas, il peut être judicieux de procéder par étapes, comme on le fait avec un petit enfant. Le conseil le plus bénin est de l’habituer à être seul pendant quelques minutes. Dès que le chien, ou le petit chien, commence à aboyer, il est toujours efficace de rentrer à nouveau dans la maison et de prononcer un son déterminé, comme l’impératif NON, sans beaucoup de cris ou de hurlements. Si vous décidez de lui crier dessus, en effet, le chien interprète ce geste comme une incitation à continuer, car il reconnaît dans la réponse de son maître sa propre raison de réagir. Le récompenser avec des croquettes est toujours un bon moyen de lui faire comprendre qu’en étant patient, il obtiendra une récompense savoureuse.