Chat siamois : Que faut-il savoir de ses soins?

Chat siamois conseils

Peu de gens peuvent résister au regard bleu intense du chat siamois. Ces félins ont une durée de vie assez longue, mais avant de les adopter, il est nécessaire de savoir quels soins sont les mieux adaptés pour répondre à leurs besoins.

Ceux qui choisissent d’avoir un chat siamois comme animal de compagnie auront chez eux un félin intelligent, agile, sociable et quelque peu espiègle, mais rien que ces yeux bleus ne puissent compenser. Cependant, tous ceux qui se lancent dans l’apprentissage de ce félin ne savent pas exactement comment s’occuper d’un chat siamois.

Les chats ont une espérance de vie assez élevée par rapport aux autres animaux de compagnie. En particulier, ce chat peut vivre jusqu’à une vingtaine d’années. Bien entendu, pour qu’il soit un compagnon fidèle pendant si longtemps, il doit recevoir l’attention requise en fonction de ses caractéristiques.

Quelle alimentation pour un chat siamois ?

Les chatons siamois doivent se nourrir du lait de leur mère au moins pendant les trois premiers mois de leur vie. Si cela n’est pas possible et que le chaton est adopté plus tôt, il est nécessaire de lui fournir une formule de remplacement. Ce n’est qu’alors qu’il acquerra les nutriments nécessaires pour traverser cette période délicate et devenir fort.

Une fois cette phase terminée, vous pouvez commencer à lui donner des aliments spécifiques pour petits chats. C’est important, car il doit s’adapter progressivement à la nourriture solide, et les croquettes ou aliments humides des chatons sont préparés précisément pour cela.

Par la suite, ils passeront aux aliments pour chats adultes, qui contiennent également tous les nutriments et vitamines nécessaires pour répondre aux besoins de cette période. Il est à noter que ces chats adorent l’alimentation à base de dinde et de jambon, qui peuvent donc être donnés de temps en temps comme récompense.

Enfin, dernière étape, ils atteindront la vieillesse, qui nécessite encore une alimentation variée. Lorsqu’ils sont âgés, l’activité physique des chats siamois diminue, les calories contenues dans la nourriture doivent donc être plus faibles pour éviter de rencontrer un problème de surpoids.

Quels couchage pour un chat siamois ?

Pour prendre soin d’un chat siamois de la meilleure façon possible, il faut notamment veiller à ce que votre chat siamois puisse avoir tout ce dont il est nécessaires pour que votre félin se sente bien chez lui. Tout d’abord, il aura besoin d’un couchage (lit, panier, niche ou cabane) adapté sur lequel il pourra se reposer confortablement. Il est vrai qu’il choisira souvent de dormir dans les endroits les plus improbables, mais il doit tout de même avoir un couchage à portée de main au cas où il préférerait dormir dans un endroit qui lui est propre.

Les chats étant des animaux qui aiment passer du temps dans la solitude, une bonne option serait d’acheter un petit panier ou lui fabriquer une belle cabane à chat. C’est-à-dire un couchage mou, mais dont les murs et le plafond (tous du même matériau) sont accessibles par un trou. Cela donnera au chat un peu d’intimité.

N’oubliez pas non plus le bac à litière. S’il y a quelque chose que les chats aiment, c’est leur hygiène et le fait qu’ils fassent toujours leurs besoins au même endroit. Par conséquent, si la maison est très grande, ce n’est pas une mauvaise idée d’en placer plusieurs pour que l’animal puisse les utiliser comme bon lui semble. Si vous voulez éviter les pipis de chat sur le canapé, nous vous conseillons de bien prendre soin de la litière de votre chat siamois.

Le chat siamois est il sociable ?

En plus des soins mentionnés concernant l’alimentation des chatons siamois, il convient de mentionner un aspect important qui doit commencer à ce stade de leur vie : la socialisation. Bien que les chats soient des animaux solitaires, ils doivent se familiariser avec leur environnement avant d’atteindre l’âge adulte.

Vous avez de la chance, en générale les chats siamois sont de bonnes pattes, ils sont très sociable, aime jouer, patouner, faire des câlins du moment que vous prenez soin de lui.

La socialisation d’un chat consiste en sa relation avec son environnement : avec les chats de sa famille, avec d’autres animaux, avec des personnes, des lieux et des sons différents. Cela est nécessaire pour que l’animal développe un caractère équilibré et ne présente pas de peurs, de phobies ou d’agressivité à long terme.

La socialisation commence pratiquement dès la naissance d’un chaton, car il commence à établir des relations avec ses pairs, sa mère et ses frères et sœurs. Pour cette raison, et en raison de l’importance de la nourriture maternelle, garder les félins avec leurs parents est l’un des premiers soins à apporter aux chats siamois (et à tout autre chat).

Pendant la période de socialisation, le chat doit s’ouvrir à de nouvelles expériences et s’exposer à toutes sortes d’êtres vivants et de situations. Ce processus sera déterminant jusqu’à ce que l’animal ait 16 semaines, mais en réalité, il doit continuer à se socialiser tout au long de sa vie.

Quelle fréquence de visite chez le vétérinaire pour un chat siamois ?

Une visite chez le vétérinaire est un autre point essentiel à ne jamais négliger pour prendre soin d’un chat siamois. Comme ce sont des chiots, ils doivent être contrôlés par un professionnel pour confirmer leur état de santé. En outre, dès l’âge de 8 semaines, certains des vaccins les plus importants, comme le trivalent, peuvent déjà être administrés.

Nous conseillons une visite chez le vétérinaire une fois par trimestre ou semestre pour faire un suivi régulier.

Il est essentiel de respecter l’ensemble du programme de vaccination et de vermifugation et d’effectuer des contrôles de routine au moins deux fois par an. C’est le seul moyen de détecter les problèmes de santé de l’animal (s’il y en a), car les symptômes chez le chat ne sont presque jamais évidents.

Comment prendre soins des poils d’un chat siamois ?

S’il y a quelque chose qui fascine les chats siamois, c’est la douceur de leur fourrure. Évidemment, pour qu’il reste ainsi, il est nécessaire de le brosser fréquemment. Si le chat s’habitue à être brossé dès son plus jeune âge, il lui sera très facile de le faire tous les jours. Sinon, cette activité peut être pratiquée 2 à 3 fois par semaine.

Peigner le chat siamois permet d’éliminer tous les poils morts, ce qui empêche le félin de les ingérer en se léchant et de former ainsi des boules de poils dans son estomac. En outre, la quantité de cheveux qui resteraient éparpillés dans la maison sera également réduite.

En plus du brossage plusieurs fois par semaine – voire tous les jours -, si l’on veut maintenir la densité et la brillance du pelage du siamois, il est important de consommer des aliments riches en oméga 3. Une nourriture féline humide et de qualité en contient déjà, mais elle peut aussi être fournie plus naturellement en incluant certains types de poissons dans son alimentation.

Quant au bain, il n’est pas recommandé de le faire fréquemment. Si le chat est très sale parce qu’il a accès à la rue, il peut être baigné tous les deux mois. Cependant, cette expérience n’est généralement pas très agréable pour l’animal, qui doit donc être habitué à l’eau dès son plus jeune âge.

Comment éduquer son chat siamois ?

Pour les chats, se gratter fait partie de leur instinct. En effet, leurs griffes ont de multiples fonctions pour eux : gratter, attraper, marquer leur territoire, creuser et évacuer le stress, entre autres. Pour cette raison, il est plus que normal qu’ils les clouent un peu partout.

Comme il s’agit de l’une des attitudes félines qui désespèrent généralement leurs gardiens, s’occuper d’un chat siamois signifie également lui apprendre à utiliser des griffoirs. Ces derniers doivent être disponibles dans différents coins de la maison, surtout lorsqu’ils sont encore des chatons.

Lorsque vous voyez votre chat avec ses griffes plantées dans le canapé, le coussin ou tout autre endroit que le griffoir, il vous suffit de dire un « Non ! » ferme, de le séparer de l’objet et de le placer devant le griffoir. Gronder le félin après le temps écoulé depuis le méfait n’aura aucun impact sur lui, car il ne saura pas associer ce « Non ! » au fait d’avoir détruit une partie des meubles de la maison avec ses griffes.

Une autre des leçons que l’on peut enseigner aux chats est l’utilisation de la litière. Beaucoup d’entre eux apprennent seuls, car ils recherchent de manière très hygiénique le seul coin de la maison où ils peuvent cacher leurs excréments. Cet endroit est généralement le bac à litière.

Toutefois, si l’on découvre que le siamois s’est échappé en dehors de cette structure, il peut être ramassé et remis dans la boîte. De cette façon, l’odeur attirera le félin pour la prochaine fois. C’est un processus qui peut prendre plusieurs jours, mais le chat finira par comprendre que c’est le bon endroit pour faire ses besoins.

Nos derniers conseils pour prendre soin de son siamois

En plus de tous les points que nous avons abordés jusqu’à présent, il existe d’autres conseils utiles pour prendre soin d’un chat siamois, notamment :

Cette race de chat aime beaucoup la chaleur, les endroits humides et froids ne sont donc pas ses préférés.
Passez du temps chaque jour à jouer avec le chat, et fournissez-lui des jouets qu’il pourra utiliser lorsqu’il sera seul.
Les chats siamois sont des chats sociables qui aiment être avec d’autres membres de leur espèce. Avoir un compagnon félin sera très sain mentalement, bien qu’il soit préférable que tous les membres entrent dans la maison en même temps.
Comme le soulignent généralement les professionnels, garder le chat siamois à l’intérieur et limiter son accès à l’extérieur le protégera des accidents et des attaques de félins et d’autres animaux.

Les soins du chat siamois ne sont pas très différents de ceux de tout autre félin domestique, mais il présente des caractéristiques uniques qui doivent être prises en considération. Si vous éduquez bien votre félin, vous pourrez profiter de l’un des plus beaux animaux de compagnie que l’on puisse trouver dans quelques décennies.